L’ameublement du poulailler

L’ameublement du poulailler
4.5 (90%) 2 votes

Les mangeoires et abreuvoirs doivent êtres fonctionnels, faciles à entretenir et adaptés en nombre et dimensions à l’importance de votre élevage.

Il existe plusieurs modèles de mangeoires en bois réalisables par un bricoleur moyen mais pas toujours faciles à nettoyer et à entretenir.

Or on trouve dans le commerce du matériel galvanisé très valable et inusable. Pour les aliments, modèle le plus pratique est cylindrique et à suspendre : placé à la bonne hauteur, il évite le gaspillage et les souillures projetées par le grattage de la litière. Prévoyez-le d’un volume raisonnable mais sans excès. Il n’est pas utile qu’il puisse contenir plus que quelques jours de nourrissage.
Pour assurer en permanence une eau fraîche et propre, l’abreuvoir – seau est tout indiqué.

Il est facile à manipuler et à nettoyer. Par les nuits de gel, vous pouvez le rentrer au chaud et amener, le matin, de la boisson tiède à vos poules. Si le gel persiste, deux abreuvoirs utilisés en alternance assureront l’accès à la boisson tout au long de la journée.

asset-942525 L'ameublement du poulailler
Abreuvoir pour poules

Si le local est garni de litière, il faut surélever l’abreuvoir sur un petit plancher et, de tout façon, en renouveler régulièrement le contenu car, en y plongeant le bec, les poules y amènent des fragments de nourriture et de terre.

Les perchoirs

Les perchoirs peuvent êtres fabriqués dans des chevrons de 5 centimètres dont on aura raboté les arêtes; les perchoirs ronds ne permettraient pas à nos oiseaux de s’y installer confortablement. Je pense que cela est plutôt dû à une grosseur insuffisante car les arbres offrent des perchoirs naturels qui ne sont pas de section carrée et un tronc non écorcé d’un jeune arbre de huit centimètres de diamètre est une bonne solution.

L’évacuation des déjections qui s’accumulent sous les perchoirs au cours de la nuit peut être réalisée de deux façons.

  • On peut placer, à une dizaine de centimètres en dessous, une “planche à crottes” qui sera grattée soigneusement au moins une fois par semaine.
  • L’autre solution est de garnir le sol d’une couche de paille ou de broyat que l’on remuera chaque jour à la fourche et qui, à saturation, sera évacué vers le compost.

 

Articles relatifs

La construction du poulailler

Les règles de bases pour la construction de votre poulailler. Nous allons examnier les ...

Learn more

Leave a Reply